Ouvertures

De l’an 1992 à l’an 2006

Histoire de l’association
mercredi 17 mai 2006 par La rédaction

En 1990, trois membres d’une association un peu trop « club photo » se réunissaient dans une petite pièce prêtée par OXFAM, rue Ste Walburge, moyennant une cotisation symbolique. La discussion du jour : dissoudre l’association ! Quand arriva un nouveau membre qui cherchait désespérément un endroit pour apprendre les techniques du labo. Les trois autres lui firent part de leur décision d’arrêter là les activités du « Photo Club Ste Walburge » d’autant plus qu’ils ne possédaient ni labos, ni locaux propres... S’en suivit une discussion.

La décision prise à l’issue de cette réunion ? Le nouveau membre se devait de trouver ces dit locaux endéans un délai de trois mois, sinon c’était la clef sous le paillasson.

Quelques semaines plus tard, ce dit membre revenait avec une proposition : l’ ECOLE NANIOT pouvait nous accueillir. Nous pouvions occuper une classe de primaire pour nos réunions et disposer d’une cave déjà sommairement équipée en labo. Manquait juste un agrandisseur.

Le pessimisme régnait : trouver cet agrandisseur paraissait illusoire. Mais ce nouveau membre insista. Et quelques autres membres également (récemment arrivés suite à de nouvelles ouvertures).

Ce qu’ils proposèrent au cours d’une autre réunion mémorable : organiser une FETE DE SOUTIEN le 15 /01/1992 avec un véritable menu (notamment la légendaire goulasch) agrémentée d’un diaporama (du GAMMA Club de Droixhe), d’une soirée rencontre… Rien de bien révolutionnaire donc. Ce fut un succès malgré les dires du « président » un peu chagrin qui nous prédisait un fiasco !

Car l’esprit changeait aussi … avec les membres. Avec des idées simples pourtant, mais qui heurtaient le « président », ...comme celles de faire enfin de la photographie, de se donner des PROJETS, de sortir de nos quatre murs et des discussions purement techniques, pour ouvrir nos yeux, nos esprits, nos cœurs.

La photographie ne devait-elle pas d’abord nous demander d’être OUVERTS sur le monde ? De travailler en collaboration avec les autres associations socioculturelles et en ouverture avec les autres disciplines artistiques ? La photographie n’est elle pas le reflet d’une émotion, d’un acte réfléchi, quelquefois aussi le fruit d’une réflexion sur notre société ? Bref, le moyen de témoigner, de garder en mémoire ou de poser des actes citoyens.

Et l’arrivée de photographes confirmés nous conforta dans cette approche. Ils venaient nous apporter leur connaissance avec leur réelle approche

  • du LANGAGE PHOTOGRAPHIQUE
  • de l’HISTOIRE DE LA PHOTOGRAPHIE
  • des QUALITES des films, du tirage
  • de la DEMARCHE PHOTOGRAPHIQUE

Les conversations devinrent passionnantes. Les soirées s’allongeaient, toujours passionnées, quelquefois arrosées …On voyait enfin des photos, issues des labos …Et on en discutait ! Et on échangeait !

PREMIERE EXPO COLLECTIVE A NANIOT, dans le quartier. En 1992.

Et puis il fallait bien changer de nom ! L’association n’était pas un « club » photo ! C’est à ce moment là que notre « président » nous quitta, sûr qu’avec une telle politique nous allions disparaître à tout jamais ! « Nous étions perdus pour la photo ! »

Pour marquer ce nouveau « départ » et ces nouvelles orientations, nous décidâmes que le « Club photographique Ste Walburge » devait devenir « PRIORITE A L’OUVERTURE », dénomination qui nous paru évidente.

En 1993, nous avions entamé « ST LEONARD MONTRE SES BEAUX QUARTIERS », qui devait devenir une superbe exposition. Avec la FONDATION JACQUEMOTTE et la GALERIE PAUL RENOTTE, des associations du terrain social et culturel qui nous accompagneront ensuite. Mais aussi avec les organisations du quartier. But : faire sortir de l’oubli ce quartier déshérité et multiculturel, en mettant en évidence son très honorable passé et son actuelles richesse humaine. Nous concrétisions ainsi notre engagement citoyen et social et notre ouverture, DEUX FACETTES, mais pas les seules de notre association. 5.000 visiteurs, cinq salles d’exposition, 300 photographies exposées, l’édition d’un portfolio et le soutien du journal « La Wallonie » qui éditera à ses frais un cahier spécial sur l’événement.

Après cela, il y aura UNE PHOTO AVEC MON POTE en avril 1994, sur le thème de l’amitié entre les peuples … De la même veine !

Il fallait aussi trouver un lieu qui nous appartienne vraiment. Après avoir écarté (heureusement) la reprise d’une maison en ruine, notre choix, plus réaliste s’arrêta sur un étage du théâtre « LE MODERNE ». Mais là aussi il nous fallait investir et rénover.

A coup de FETES DE SOUTIEN, mais aussi à la force de nos bras. Quatre compères se firent la promesse de finir en six mois la totale rénovation du lieu ! Que de TRAVAUX pour ces LOCAUX ! ...que nous renouvèleront un an plus tard pour transformer trois caves en LABOS que nous équiperons AVEC NOS PROPRES MOYENS ! « Une note[[Preuves à l’appui : cette galerie photo] de bas de page. »

Et donc le 9-04-1995 nous inaugurions ces nouveaux locaux lors d’une grande FETE - PORTE OUVERTE - EXPO – SPECTACLES … en même temps que, dans la cafétéria du théâtre « Le Moderne », nous ouvrions la GALERIE OUVERTURE que nous allions ensuite gérer dans le même esprit, avec presque 100 expositions.

Le 2-07-1995, nous adoptions nos propres STATUS. La même année, nous nous équipions en STUDIO. Et récemment nous avons acquis un matériel performant pour notre atelier numérique. Mais notre activité photographique n’a jamais ralenti malgré toutes ces considérations matérielles de locaux et d’équipement, comme vous pourrez le constater en consultant notre palmarès : plusieurs dizaines d’expos collectives et personnelles (car tous les genres photographiques sont encouragés chez nous. Et même si nous sentons concernés par la photographie sociale, tous les autres genres sont encouragés et chacun est invité à s’exprimer selon sa sensibilité personnelle). De même, nous sommes restés fidèles à nos traditions de convivialité, d’échange et de bon vivre en organisant régulièrement des week-end de détente en France et en Belgique, des soirées, soupers, débats, ouverts à tous nos amis, photographes ou non.

NOUS AVONS PARTAGE TOUS CES BONS MOMENTS AVEC DIFFERENTES ASSOCIATIONS. QUI NOUS ONT SOUTENUS ET QUE NOUS REMERCIONS : Théâtre « Le Moderne » - Fondation Jacquemotte - Galerie Paul Renotte - Association culturelle Paul Renotte - Ecole Naniot - Château des Quatre Tourettes - CPAS de Beyne Heusay - CLAJ -La Griffe - La Zone - Carlo Levi - Aquilone - Journées du Patrimoine - Ampli Juniors …

Mais aussi : Ecole Vieille Montagne - Ecole d’hôtellerie - Centre culturel des Chiroux, de Seraing, St Georges, Chénée - Centre culturel Jeannine Davin - Focale nouvelle - Groupe Clair Obscur - Oxfam Ste Walburge - Barricades - SIAJEF - TAZ - Terrain d’aventures du Perry - La Lumière - Groupe Amnesty Liège - Chômeurs pas chiens - CLAN - Le Parc - Nature et Progrès - FNAC - Lire et Ecrire - La Bibi - Garcia Lorca - Casa Nicaragua - Créham - Bibliothèque de Xhovémont - Agora - Eclat de Rires - CRIPEL - Toccata - Maison du Tec - La Bande à Jules - Les Improbables - Acteurs de l’ombre - Théâtre du Souffle - FGTB – PAC de Ste Walburge, de Cheratte - Journal la Wallonie, le Matin, revue Avancées, l’Observatoire - Les comités de quartier de St Léonard, Ste Marguerite, Ste Walburge, Pierreuse, Droixhe - Echevinat liégeois de l’environnement - Boutique Urbaine - Service Intergénérationnel Ville de Liège - la « Note Bleue » - le CRACPE – le Centre culturel arabe

Et encore : J C Yu - B Coletta - J Pirlot - M Schroeder - R Hanssen - M Carnevale - D Michiels - F Deprelle - L M Amore - C Tribolet – D Massaut - J Chevalier - M Mairlot - P Fulco - L Marbehant - J Izoard - R Baruffa - M Zanardi - M Levaux - M Yu - G Yu - A Budo - C Aerts - J Ross - G Englebert



Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1479 / 367319

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Priorité à l’Ouverture  Suivre la vie du site Notre association de photographes   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License