Ouvertures

« Très portrait », photographies de Max CARNEVALE

au Rio’s Café du 1er au 30 octobre
mercredi 25 septembre 2019 par La rédaction

Au Rio’s Café, 18 rue des Anglais, 4000 Liège.

Vernissage le jeudi 3 octobre 2019 à 18h.

Exposition accessible du lundi au vendredi de 10h à 22h jusqu’au 30 octobre.

Depuis fin mars (2019), Max Carnevale a installé un petit studio de prises de vues au Rio’s café (ex Paris-Brest) rue des Anglais. Avec la complicité de Jane, la gérante du lieu, il a pu « tirer le portrait » à quelques-uns de ses clients fidèles.

Il a choisi une approche intemporelle : un reflex 6x6 mono-objectif, de la pellicule noir et blanc Tri-X développée au « cafénol », deux petits flashes de studio.

Aujourd’hui, il expose ces portraits dans les lieux mêmes de leur prise de vue (au Rio’s café du 1 au 30 octobre). Tantôt en grands formats, tantôt en petits tirages sur papier coton, Max est parvenu à suggérer plus qu’à montrer. Ses portraits, tout en retenue, allient la fragilité du verre à la sensualité du cuir.

Max Carnevale en quelques dates

  • Naissance en 1955 à Torano Castello, petit village de Calabre (Italie).
  • 1960, arrivée en Belgique.
  • En 1976, après des études en travaux publics, achat du premier appareil photo et débuts dans la photographie en autodidacte, membre du studio « Copeaux » de Verviers.
  • 1980/1981, cours du soir à St Luc/Liège et premiers portraits en moyen format.
  • 1985, collaboration avec un théâtre-action de Liège.
  • 1995, exposition à la « Griffe » A.S.B.L alternative de Liège et réalisation de portraits d’écrivains et poètes de Wallonie/Bruxelles.
  • 1997, réalisation de portraits et exposition au « Cheval bleu » (centre de désintoxication et réadaptation de Liège), participation à la première biennale de Liège avec un reportage sur la patinoire de Coronmeuse.
  • 2002, exposition à la bibliothèque d’Alsdorf (Allemagne) de portraits réalisés auprès des différentes communautés présentes à Liège et banlieue. Exposition qui voyagera ensuite aux centres culturels d’Athus et de Florenville, elle se terminera en 2004 à « l’Emulation » de Liège dans le cadre de la biennale/photo.
  • De 2005 à 2017, plusieurs expositions et collaborations avec des revues littéraires et poétiques.
  • Photographies de natures mortes et végétaux en N/B argentique moyen format.
  • Actuellement photographie avec un ancien « dacora » format 120, des scènes de rue en couleur mais garde toujours la même fascination pour les visages et l’humain en général, avec discrétion et humilité.

Portfolio

Accueil | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 72 / 432323

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Galerie Photo Ouverture  Suivre la vie du site Nos expositions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License